mardi 1 avril 2008

Une discothèque pour hirondelles ?








Si vous passez devant chez moi dans une quinzaine de jours, ne vous réjouissez pas trop vite en entendant chanter des hirondelles.

Les joyeux cris qui attireront peut-être votre attention, ne sont que des enregistrements destinés à indiquer le chemin des nids artificiels placés à l'intention de ces gracieux volatiles.
Accueillir des hirondelles de fenêtre chez moi, sous ma propre corniche, c'est un doux rêve que je caresse depuis longtemps. La maison semble convenir mais l'hirondelle la plus proche niche à plus de 500 mètres. Sans subterfuge sonore, j'ai donc très peu de chance de les convaincre de venir s'installer chez moi.

Sur les conseils avisés du très respecté "Zwaluwen Advies Bureau" des Pays-Bas, j'ai donc installé de petits baffles (tweeter) à côté des nids artificiels récemment placés. Pour les protéger de la pluie, je les ai placés dans des barquettes de margarine. C'est du meilleur effet !
Tout cela pour diffuser les cris de ralliement des hirondelles.

J'espère juste que cela ne dérangera pas trop les voisins...

Ce soir, j'ai fait un premier petit essai : l'effet était saisissant, on se serait cru au milieu d'une colonie peuplées de nombreuses hirondelles de fenêtre. Comme en été.

C'est donc décidé : le 12 avril, je branche la musique.

1 commentaire:

DELIRY a dit…

Bien, mais il faut le faire avec parcimonie si on veut obtenir un résultat réussi...
Merci pour le message sur la Tour à Hirondelles.

CD
http://www.deliry.com